HOOK by OiKo Design Office

mai 8 • Nouveautés • 5752 Views • Un commentaire sur HOOK by OiKo Design Office

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading ... Loading ...

HOOK est le dernier lancement de la marque Faro Barcelona par OiKo Design Office. C’est la première fois que ce studio de design collabore avec Faro, et nous voulons en savoir un peu plus sur le processus de développement du produit et connaître votre avis concernant le résultat final.

1.  Qui est OiKo Design Office?

OiKo c’est Jose López-Aguilar et Salva Codinach. Nous sommes amis avant d’être associés. Nous avons des personnalités très différentes  et c’est ce qui nous  différencie en tant que studio. L’autre jour, nous avons entendu quelqu’un définir le design comme un mélange de raisonnement scientifique  et de tempérament artistique et nous pensons que cette définition est assez juste.  Nous nous sommes connus en faisant nos études, mais nous n’étions pas du genre à travailler en groupe. En fait, nous avons commencé à travaillé ensemble plus de dix ans après avoir terminé nos études, mais nous avons toujours été amis, même si nous avons mené notre carrière séparément. Jose était plus près de la recherche, de l’enseignement et des média, et Salva s’est entièrement consacré au tissu industriel et à l’entreprise. Finalement, ce qui nous unit c’est l’envie que notre travail améliore la vie de quelqu’un.

oiko-design-office

2.  HOOK est votre premier travail réalisé pour Faro. Comment l’avez-vous vécu ?

C’est toujours excitant de commencer à travailler pour un nouveau client. Avec Faro, dès le début, nous avons eu la sensation qu’ils ont vraiment cru en ce que nous leur proposions même si cela sortait un peu du schéma habituel. Nous sommes toujours très exigeants au sujet des aspects environnementaux et toxicologiques des matériaux et des processus de fabrication, ce qui est accueilli en général avec beaucoup de réserve par les clients. En revanche, avec Faro, nous avons ressenti une motivation extra et l’envie de faire tout leur possible pour que le projet soit mené à bien, ce qui est très appréciable. Nous parlons de confiance, motivation et enthousiasme.

3.  De quoi vous êtes-vous inspiré pour créer HOOK?

Nous avions toujours aimé le produit de la working lamp utilisée par les ouvriers pour travailler dans les ateliers, dans le secteur de la construction, etc. C’est un produit dont parlait déjà Bruno Munari dans les années 60 pour donner un exemple de bon design anonyme , et plus tard, ce produit a été revu par le grand Konstantin Grcic avec la Mayday. Pour notre part, nous souhaitions la redimensionner pour qu’elle soit adaptée à la taille de la main, proche du concept du flambeau, du contact, etc. Nous voulions une lampe qui invite à interagir, pour la prendre et l’emmener ça et là ; une lampe qui soit entièrement portable sans être dotée de batterie.

4.  Hook est une lampe avec un crochet. De quelle manière ?

Tout d’abord dans le premier sens du mot, elle a un crochet… n’est-ce pas ? Tout a commencé avec le briefing suite auquel on nous a demandé ‘ une lampe qui attire l’attention, qui accroche’ évidemment en référence à un attrait commercial, d’un point de vue métaphorique. Et c’est ainsi, qu’en plaisantant, nous avons baptisé cette lampe Hook et nous avons décidé qu’elle aurait un crochet permettant de la suspendre partout.

5.  Hook suit les dogmes de la durabilité ; réduire, réutiliser et recycler. Que signifient pour vous la durabilité et l’éco conception ?

La durabilité doit se traduire en design et ne pas rester uniquement un dogme, pour qu’elle ne puisse pas être remise en question. Le design a pour fonction de remettre en question tout ce qui existe, car ce qui existe déjà a démontré avoir échoué. En théorie et en pratique. Sinon, à ce stade, pourquoi continuer à faire encore une autre lampe ? Pour nous, le fait d’introduire des paramètres environnementaux dans le processus de design est la seule façon d’envisager un produit ; de manière standardisée, de la même manière que pour les paramètres ergonomiques lors de la création d’une chaise ou de tout autre objet. Le jour arrivera où il ne sera plus nécessaire de parler d’éco conception, comme c’est le cas pour « l’ergo-conception », mais en attendant nous pensons que la communication est très importante. Générer une culture de produit pour que la population soit en général capable d’avoir un minimum de notions au sujet de la consommation. Qu’elle soit capable de baser ses décisions d’achat en fonction du comportement environnemental des entreprises. Et, en ce sens, l’effort de transparence réalisé par Faro avec le rapport de durabilité qui est fourni avec la lampe HOOK est très appréciable.

6.  Dans quelle mesure l’éco conception influence-t-elle la création d’un nouveau luminaire ? Modifie-t-elle ou limite-t-elle les possibilités ?

Elle ne les limite jamais. L’environnement est une obligation de plus avec laquelle un designer doit travailler. Pour le moment, c’est une obligation morale, mais nous espérons qu’elle devienne très rapidement une obligation légale et de marché. N’est-il pas vrai que cela n’a aucun sens de concevoir une chaise inconfortable ou une lampe impossible à fabriquer ? Et bien c’est la même chose avec un produit qui nuit à l’environnement. Au final, rien n’est impossible et Faro l’a démontré. Tout dépend des décisions prises par certaines personnes, de leur motivation et de leur volonté. Comme en témoigne la lampe HOOK,  qui est simplement le résultat d’une aventure entre une entreprise décidée et un studio responsable.

hook-eco-designed

7.  Une lampe doit vous séduire. Pensez-vous que Hook est capable de le faire ?

Nous voulons que la lampe HOOK soit comprise et qu’elle fonctionne. Nous ne voulons pas être des romantiques dramatiques, car la séduction et l’état amoureux sont très attrayants, mais nous savons tous qu’ils sont éphémères. Nous aimerions mieux qu’elle suscite de la complicité et une relation d’amitié.

8.  Qu’est-ce qui la différencie du reste des luminaires ?

Nous pourrions parler de la multifonction, de la versatilité, etc., mais ce qui la différencie vraiment c’est l’absence de PVC dans ses composants, câbles et pièces internes. Sa carcasse, la partie la plus visible, est fabriquée avec du plastique recyclé post-consommation, sans craindre les imperfections. Elle est également entièrement fabriquée en Espagne. Tout ceci constitue une histoire silencieuse qui accompagne le produit tout au long de sa vie.

9.  Tous les objets ont une âme. Quelle serait l’âme de Hook?

Si le mot âme correspond à l’essence immortelle d’un objet, pour Hook, il s’agit de sa matérialité, qui ne vient pas seulement d’une autre vie, mais qui peut donner lieu à de nombreuses autres vies.

accesorios-hook

10.  Comment est née l’idée des accessoires ?

L’idée est venue en essayant de développer les fonctions de la lampe Hook. Nous avons donc commencé à ajouter des « prothèses » lui permettant de couvrir encore plus de recoins de la maison. Et c’est ainsi que nous avons ouvert les frontières entre l’éclairage et le mobilier.

11.  Alors que le projet prenait forme vous deviez certainement vous imaginer en train d’utiliser Hook. Dans quelles situations ? Seuls ? Avec des amis ? Pendant un barbecue ?

Mais nous ne l’avons pas simplement imaginé, nous avons commencé à utiliser le premier prototype, au bureau, dans des tas de situations : pour éclairer un shooting, pour finir un prototype tard dans la nuit ou en guise de lampe à tout faire pendant une fête.

Related Posts

One Response to HOOK by OiKo Design Office

  1. […] ya que cada producto es evaluado de forma independiente. HOOK es uno de los diseños con más “gancho” de Faro Barcelona. Este portátil está fabricado con materiales reciclados, reciclables y […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

« »